Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






Histoire à l’endroit

Un éléphant jouait tranquillement aux billes.

Survint un tigre affamé qui avala l’éléphant avec un peu de sauce tomate.

Une antilope, bonne cuisinière, dévora le tigre en pot-au-feu.

Un ouistiti avec cravate et chapeau melon grignota l’antilope rôtie à la broche.

Un rat acrobate engloutit le ouistiti à la croque-au-sel.

Un scarabée mal réveillé dégusta le rat en brochettes avec du riz.

Mais la mouche, écœurée, fit la grimace :

« Du scarabée, pouah, ça me donne mal au foie ! »

Il ou elle

(Choisir pour chaque verbe le pronom qui convient.

Il/elle s’enferme dans la salle de bains. Il/elle allume, le néon au-dessus du miroir. Sur la tablette sont rangés : à droite, rasoir, mousse à raser, lotion après rasage ; à gauche, tubes de rouge à lèvre, fard à paupières, fard à joues, mascara...

Il/elle hésite un instant, puis tend la main vers la droite. Il/elle prend la bombe de mousse à raser, presse une grosse noix de mousse sur le bout de ses doigts et, maladroitement, s’en enduit les joues. Bien sûr, il/elle n’a pas de barbe, pas un poil, mais qui sait ?, peut-être que ça aide de faire semblant... Il/elle manie le rasoir avec précaution et, très vite, trouve le bon geste. La lame effleure la peau, sans la blesser. Rien d’étonnant après tout : il/elle a si souvent observé papa.

Après le rasage, l’après-rasage. Ça picote un peu.

Et maintenant ? Il/elle se regarde dans la glace. Il faut essayer autre chose. Le rouge à lèvres. Comment fait maman, déjà ? Il/elle avance les lèvres en les ouvrant pour dessiner un petit O et passe le bâton de rouge en s’appliquant, en essayant de ne pas déborder, comme lorsqu il/elle colorie un dessin. Là. Puis il/elle pince les lèvres, les roule l’une sur l’autre, comme maman, exactement...

- Tu peux venir goûter, c’est prêt !

C’est sa mère qui appelle depuis la cuisine. Mais il/elle hausse les épaules. 11/elle n’a pas faim. 11/elle a mieux à faire que d’aller goûter. 11/elle noircit ses cils d’un peu de mascara, puis trace un trait de khôl sous chaque œil. Comme cela change son regard ! Il/elle a l’air d’un prince oriental. Ou d’une princesse.

Pourquoi se dessine-t- il/elle aussi, avec le crayon de khôl, une fine moustache ? Et pour­quoi la corrige-t-il/elle en étalant une touche de fard sur ses paupières ? Il/elle ne sourit pas en faisant tout cela, on sent qu’il/elle s’applique, qu’ il/elle cherche dans le visage que reflète le miroir quelque chose qu’il/elle ne trouve pas.

Il/elle regarde autour de lui/d’elle. Une cra­vate est accrochée au portemanteau fixé sur la porte. Il/elle la décroche et se la noue autour du cou. Puis, pour rétablir l’équilibre, il/elle pince à ses oreilles deux clips dorés trouvés dans la boîte à bijoux de sa mère.



- Dominique, tu te décides, oui ou non ?

Se décider ? Pourquoi, vraiment ? Il/elle se contemple dans la glace : rouge à lèvres, mous­tache, fard à paupières, cravate... Parfait, c’est parfait comme ça. Alors, non, il/elle ne déci­dera pas. Pas aujourd’hui, pas encore, en tout cas.

 


Date: 2015-12-11; view: 329


<== previous page | next page ==>
Télévision | Attendons la suite.
doclecture.net - lectures - 2014-2018 year. Copyright infringement or personal data (0.001 sec.)