Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






La dérivation préfixale

La dérivation préfixale a pour model de formation le préfixe + le lexème, cestà-dire la préposition de laffixe. La plupart de préfixes remonte aux prépositions et aux adverbes, qui sont les mots. Cest pourquoi certains romanistes, par ex., A. Darmesteter et G. Gougenheim, trouvent que la dérivation par préfixe se rapporte à la composition. Les autres romanistes, A. Dauzat et A. Sauvageot, pensent que la préfixation se rapporte à la dérivation affixale. Ce point de vu est soutenu par notre romaniste Schteinberg.

 

Ladjonction du préfixe ne change pas la base de formation (c ) cestà-dire le dérivé reste dans la même classe lexico-grammaticale que le le mot de base. Par ex.,

irresponsable (adj.) - responsable (adj.)

coauteur (s.) - auteur (s.)

désorienter (v.) - orienter (v.)

Les préfixes ne permettent donc pas de savoir quelle est la nature du dérivé. On a avec le préfixe dé aussi bien des verbes que des adjectifs. Par ex.,

ranger - déranger; loyal - déloyal.

Ou bien le préfixe pré:

préhistoir (s.) - préromantique (adj.) - prévoir (v.).

Les préfixes nont pas de fonction grammaticale et se bornent à introduire un changement de sens. Leur fonction est exclusivement sémantique.

 

Daprès lorigine les préfixes peuvent être repartis en préfixes dorigine latine et en préfixes dorigine grecque. Les préfixes latines:

a, ad (ad),

dé,dés, di dis (dis),

co, com, con (com),

contre, contra (contra);

in, im, en, em (in);

entre, inter (inter);

sou, sous, sub (substus),

sur, super (super),

outre, ultre (ultra);

re, ré (red).

Les préfixes grecques:

a-, anti-, archi-, ana- , cata-, dys-, di- , dyspépsie, dysurie;

hypo-, hyper-, sy-

 

En ancien français la préfixation était plus répendue que de nos jour. Avec le développement des tendances analytiques, les dérivés par préfixes étaient remplacés par des périphrases. Par ex., enfierir - rendre fier, saparessir - devenir paresseux, déseangoisser - tirer dangoisse.

 

Conte tenu du fait que la fonction des préfixes est exclusivement sémantique marquons le sens des préfixes principaux.

 

Les préfixes expriment différentes relations.

 

Les relations spaciruse: anti-chambre, extra-territorialité, inter-océanique, intra-musculaire, trans-sibérien.

Les relations tamporelle: après-guerre, avant-guerre, ex-député, post-dater. Etc. Certaines suffixes réunissent ces deux sens.

 

Il y a des préfixes avec le sens du degé de comparaison. Par ex., archi-sot, extra-frais, hyper-sensible, super-production, ultra-colonialiste, sous-développé.



Le préfixe re-, ré-, r- a le sens de répétition (rallumer,redire) , du retour (revenir), le sens du changement qualitatif (reconsidérer une question, réorganiser une institution). Sauvageot croit que la productivité du préfixe re- na pas de limites.


Date: 2015-12-11; view: 1386


<== previous page | next page ==>
La dérivation régressive. | Le suffixe dans le système des morphèmes.
doclecture.net - lectures - 2014-2019 year. Copyright infringement or personal data (0.002 sec.)