Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






Inconvénients et risques de la technologie

Avantages de la technologie

La technologie a de nombreux avantages. Elle simplifie la vie de tous les jours. Prenons l’exemple d’une machine à laver. On imagine mal de nos jours comment on s’y prenait pour laver ses vêtements avant son invention. Mais, c’était du dur labeur ! Presque toutes les technologies populaires allant du téléphone à la voiture ont pour objectif final de réduire l’effort des humains.


Un deuxième avantage, c’est la communication et la mobilité. Les systèmes de communication modernes ont réduit radicalement le temps de communication entre deux personnes. Aujourd’hui, la communication entre différents pays est presque instantanée. Ceci aide énormément le développement d’un vrai village global. Le temps de voyage est aussi considérablement réduit. On peut aujourd’hui gouter aux fruits et légumes frais qui hier encore se trouvaient dans leurs vergers à l’autre bout du monde.

Le tourisme mondial s’est développé en conséquence. La technologie a aussi augmenté la productivité de presque toutes les industries du monde. On produit plus, utilisant moins de ressources et pour un plus grand nombre de personnes.

Inconvénients et risques de la technologie

Mais, rien ne vient gratuitement. La technologie a des inconvénients qu’on ne peut plus ignorer. Bon nombre de technologies polluent l’environnement d’une façon ou d’une autre. La voiture produit son lot de CO2 ; l’ordinateur est difficilement recyclable ; et l’industrie pollue la nature. De plus, nous sommes devenus très dépendants des technologies, à un point où on ne peut s’en passer. Par exemple, on dit que les Japonais ne peuvent vivre sans électricité que pendant trois minutes ; dépassé ce seuil tous les standards explosent d’appels de protestation !

Plus de travail fait par les machines, cela veut dire moins de travail pour les hommes. L’humain devient de plus en plus obsolète.

 

 
Les avantages: -Énergie électrique: L'énergie hydraulique est une énergie naturelle exploitable à grande échelle. On sait l'exploiter au moyen d'une technologie éprouvée et connue. Elle est d'un rendement inégalé, sans priver les générations futures de matières premières, sans les accabler de polluants ou de déchets. Pour beaucoup de pays en voie de développement, l'énergie hydraulique est la seule ressource naturelle d'énergie dont ils disposent. Aujourd'hui, 14 500 milliards de kWh (14500 TWh) sont produits dans le monde. 64 % provient de l'énergie fossile, 18 % des ressources hydrauliques, 17 % de l'énergie nucléaire et 1 % d'autres énergies. L'Afrique produit 52 milliards de kWh à partir de l'énergie hydraulique, l'Asie 600 milliards et l'Europe 580 milliards (second rang mondial). En 1962, 50 % de l'énergie était hydraulique en France. Elle n'est plus que de 17 % en 1999, remplacée par l'énergie d'origine thermique (combustible fossile) puis par le nucléaire (suite aux chocs pétroliers). -limite les crues / contrôle le débit: La maîtrise des crues a depuis toujours été un des premiers buts des barrages, et souvent le seul recherché. Cette situation est appelée à durer tant qu'environ 40 % des victimes de catastrophes naturelles seront imputables à des inondations. Les barrages participent efficacement à l'alimentation en eau , car ils stockent les excédents en période d'abondance pour les relâcher en période sèche. Par ce mécanisme, ils régulent les conséquences néfastes des crues. Un aménagement hydroélectrique nécessite souvent de détourner une partie importante du débit d'un cours d'eau et par conséquent d'en modifier la vitesse et le régime. Une diminution excessive du débit en aval du barrage mettrait en péril le milieu aquatique. L'équilibre du cours d'eau est sauvegardée en laissant échapper en permanence une partie de l'eau de la retenue et en maintenant ainsi un débit suffisant (débit réservé). -Limite les sécheresses: Les nappes phréatiques actuellement captées pour satisfaire la moitié de la demande en eau (irrigation, eau potable et industrielle) étant souvent surexploitées, la seule solution à l'échelle du problème (outre les économies d'eau) reste l'augmentation de la part des eaux de surface, au moyen de barrages-réservoirs. -Autres aspects positifs: - technologie abordable (transfert de technologie peu onéreux pour les pays en voie de développement). - augmentation des terres cultivables par la création de polders - protection des estuaires contre les remontées d'eau salée depuis la mer - alimentation en eau potable - usages industriels : chimie, agro-alimentaire, métallurgie, papeterie ... - navigation, tourisme, loisir, lutte contre les incendies

 



 

 
 

 

 

 


Date: 2015-12-11; view: 1001


<== previous page | next page ==>
Âîçìîæíûå âàêàíñèè Internship | Bears like honey, but not bees!
doclecture.net - lectures - 2014-2019 year. Copyright infringement or personal data (0.002 sec.)