Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






Pour en savoir plus

Irina Golovanova, Xenia Samarina, Ekaterina Yanovskaya

Civilisation:

dossier "POPULATION"

 

LA DÉMOGRAPHIE

 

 

Retenez

 

 

! Vocabulaire

Évolutions de la population :

population (maîtrise de la ~, la ~ s’accroît, baisse) – surpopulation – dépopulation – natalité (taux de ~ ) – dénatalité – mortalité (taux de ~ ) – fécondité (taux de ~ ) - remplacement/renouvellement des générations

 

Procréation :

procréation (âge moyen à la ~, assistance médicale à la ~ ) – maternité ( ~ planifiée, tardive) – stérilité (progrès de lutte contre la ~ ) – grossesse (interruption volontaire de ~ /IVG, recourir à l’ ~) – accouchement (choisir un moment propice pour l’ ~) – adoption (d’un enfant),( ~ par le biais d’un organisme agréé)

 

Climat social impactant la procréation :

allongement de la durée des études – généralisation de l’activité féminine – difficulté de concilier sa vie professionnelle et sa vie de mère – cesser son activité professionnelle pour rester au foyer – connaître plusieurs unions successives au cours d’une vie – instabilité croissante de vie conjugale

 

Vieillissement :

constater le vieillissement démographique – espérance de vie (progression de l’~) – longévité – retraite (âge légal de ~, verser une ~ /une pension) – retraité (accroissement de la part des ~ dans la société)

 

Maîtrise des évolutions démographiques :

Mettre en place des politiques familiales – pallier les problèmes de stérilité –renforcer le système de santé et d’éducation – faciliter la vie des pères et des mères salariés –faire de la famille une valeur prioritaire

 

Informez-vous

 

 

Avec 66 millions d’habitants (y compris les départements d’outre-mer 1), la France est le deuxième pays le plus peuplé de l’Union Européenne derrière l’Allemagne. La population nationale s’est accrue de façon spectaculaire au cours des dernières décennies : 10 millions d’habitants de plus depuis 1981. Plus de 800 000 enfants naissent chaque année.

La France est le seul pays en Europe avec l’Irlande à dépasser un taux de fécondité de 2 enfants par femme (2,02 en 2011). Mais cette forte fécondité n’est pas le plus important facteur d’explication de l’accroissement de la population. La progression de l’espérance de vie (7 années en trente ans) a joué un rôle central ; on vit désormais en moyenne plus de 80 ans. Par ailleurs, les migrations ont entraîné un accroissement de la population de 3 millions en trente ans. Parmi les enfants nés en 2010, 19,8 % avaient au moins un parent étranger.



 

Les maternités sont de plus en plus planifiées et tardives. L’âge moyen à la procréation est ainsi passé de 26,8 ans en 1980 à 30,1 ans en 2011. Les causes de cette évolution résident dans l’allongement de la durée des études, la difficulté de trouver un premier emploi ou un travail stable et la généralisation de l’activité féminine. La maîtrise 2 de la fécondité a aussi permis aux femmes de choisir pour l’arrivée des enfants les périodes jugées favorables au cours de leur vie personnelle, familiale et professionnelle. Certaines femmes privilégient leur activité professionnelle à des périodes de leur vie où elles pourraient être mères. D’autres subissent la pression des entreprises qui acceptent mal l’absentéisme provoqué par les grossesses des salariées.

La proportion de femmes qui deviennent mères a augmenté. Cette évolution est en particulier la conséquence des progrès de la lutte contre la stérilité. On estime que 20 000 naissances annuelles sont le résultat de l’assistance médicale à la procréation (AMP). Seuls environ 4 % des hommes et des femmes âgés de plus de 45 ans qui ont déjà vécu en couple n’ont jamais eu d’enfant.

Le nombre « idéal » d’enfants indiqué par les Françaises est de 2,6. Une femme sur deux souhaiterait avoir un enfant de plus, mais y renoncerait en raison de difficultés à concilier 3 sa vie professionnelle et sa vie de mère. La proportion des couples ayant au moins trois enfants est de plus en plus faible. L’hésitation des couples à avoir un troisième enfant s’explique en partie par le coût financier supplémentaire. Il est encore plus élevé lorsque la mère doit cesser son activité professionnelle (plus de 40 % des mères de famille de trois enfants et plus restent au foyer). Beaucoup de couples préfèrent avoir moins d’enfants pour leur donner toutes les chances de réussir leur vie, dans un contexte jugé difficile.

Pour que le remplacement des générations s’effectue à l’identique (nombre d’enfants égal à celui des parents), il faut que chaque femme ait en moyenne 2,08 enfants au cours de sa vie. Or, en France, malgré la légère tendance récente à la hausse de la fécondité, les causes de la baisse passée n’ont pas disparu : instabilité croissante des vies conjugales ; difficulté pour les couples de se projeter dans l’avenir 4; coût des enfants et incertitudes sur les revenus ; travail et désir d’indépendance des femmes ; volonté de vivre une vie individuelle riche, etc. Le baby-boom qui avait suivi la Seconde Guerre mondiale apparaît ainsi de plus en plus comme une période qui n’a guère de chance de se reproduire dans un contexte social très différent.

L’avenir dépendra aussi des modèles familiaux qui domineront. Ainsi, le fait de connaître plusieurs unions successives au cours d’une vie pourrait conduire les couples à avoir chaque fois des enfants, ce qui augmenterait le nombre moyen. Une famille de 4 enfants sur sept et une de 5 enfants ou plus sur quatre sont des familles recomposées. Par ailleurs, les politiques familiales mises en place par les gouvernements peuvent avoir une incidence 5 sur la fécondité, aussi bien que les efforts des entreprises pour faciliter la vie des mères et des pères salariés. La famille reste en effet une valeur prioritaire pour les Français.

 

La principale singularité démographique de la France est la forme particulière de sa pyramide des âges. Elle se caractérisait au début des années 1980 par une population assez peu nombreuse au-delà de 60 ans. À l’inverse, les générations âgées de moins de trente ans à l’époque (issues du baby-boom) étaient plus nombreuses ; ce sont elles qui ont eu des enfants depuis. Ce phénomène explique un accroissement de 5 millions de la population depuis 1981. La population française pourrait encore progresser de 10 millions d’ici 2060.

Au 1er janvier 2012, 15,3 millions de Français (près du quart de la population) étaient âgés d’au moins 60 ans, un sur six avait au moins 65 ans. Le vieillissement démographique s’explique par les progrès de l’espérance de vie, ainsi que par la diminution du nombre des naissances entre 1965 et 1995, dans un contexte d’immigration réduite. Et le vieillissement devrait se poursuivre dans les décennies à venir. La structure de la pyramide des âges est donc de plus en plus déséquilibrée. Cette évolution a de nombreuses conséquences économiques et sociales, comme l’accroissement de la part des retraités dans la société et l’augmentation de la charge des pensions à verser 6.

__________________________________________________________________

COMMENTAIRES

1.les départements d’outre-mer: Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion, Saint-Pierre-et-Miquelon

2.la maîtrise : contrôle

3.concilier : faire aller ensemble

4.se projeter dans l’avenir : prévoir son avenir

5.une incidence : effet, influence

6.verser : payer

 

?Questions

Après avoir pris connaissance du document trouvez la réponse aux questions:

1. Comment a évolué la population française au cours des dernières décennies ? Quelles en sont les causes ?

2. Quel est l’âge moyen à la première maternité ? Qu’est-ce qui peut retarder l’arrivée d’un premier enfant ?

3. Par quoi s’explique l’accroissement du nombre de femmes devenant mères ?

4. Qu’est-ce qui détermine le nombre d’enfants dans une famille ?

5. Parlez de l’évolution de la fécondité en France. Peut-on espérer prochainement un nouveau baby-boom en France ? Pourquoi ?

6. Quelle est la principale singularité démographique française ? Comment influence-t-elle l’évolution de la population ?

7. Qu’est-ce qui est à l’origine du vieillissement démographique ? Quelles conséquences économiques et sociales risque-t-il d’avoir ?

 

Pour en savoir plus

 

 

Adoption

 

 

Ces deniers temps, la proportion de demandes d’adoption s’accroît. Le nombre de personnes qui font une demande pour adopter un enfant a presque doublé en 15 ans. On compte aujourd’hui plus de 10 000 demandes par an. Environ 90 % des demandes sont déposées par un couple ; 10 % par une femme seule. 90 % des candidats à l’adoption ont entre 30 et 49 ans. 7 000 personnes par an reçoivent un agrément 1, les autres se voient opposer un refus ou renoncent à leur projet au cours de la procédure, qui dure en moyenne trois ans.

L’adoption est un moyen de pallier 2 un problème de stérilité ou de donner une famille à un enfant déshérité. L’agrément est plus souvent refusé aux célibataires qu’aux couples, aux candidats issus d’un milieu défavorisé qu’à ceux qui ne le sont pas.

Le nombre d’enfants adoptés à l’étranger est en fort recul : 1 995 enfants en 2011 contre 3 977 en 2006. Un nombre croissant de pays ont mis en place des dispositifs de protection : signature de la Convention de La Haye de 1993, allongement des procédures locales, interdiction des adoptions individuelles. Ces dernières ont ainsi diminué en faveur d’adoptions par le biais 3 d’organismes agréés ou de la nouvelle Agence française pour l’adoption.

Les enfants adoptés en 2012 étaient originaires de 65 pays différents. Quatre pays représentent 56 % des adoptions, à parts quasiment égales : Éthiopie, Colombie, Russie, Vietnam. Malgré la très forte baisse des adoptions individuelles en général, ces dernières représentent 79 % des adoptions en Russie. Huit enfants sur dix ont moins de 7 ans et un quart ont entre 1 et 2 ans.

__________________________________________________________________

COMMENTAIRES

1.un agrément : autorisation

2.pallier : rendre moins grave, moins violent

3.par le biais : par l’intermédiaire

 

?Questions

Après avoir pris connaissance du document trouvez la réponse aux questions:

1. Quels sont les candidats à l’adoption ? Sont-ils nombreux ?

2. Par quoi s’explique la diminution du nombre d’enfants adoptés à l’étranger ?

3. De quels pays viennent les enfants adoptés ?

 


Date: 2015-12-24; view: 134


<== previous page | next page ==>
EXAMPLE COVERING LETTER | Calendrier de naissances
doclecture.net - lectures - 2014-2017 year. (0.092 sec.)