Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






Type de relations entre les tables

La relation entre les tables est possible si chaque table a le champ de clé primaire. Bien plus chaque de deux table liée doit avoir les champ de clé primaire avec les mêmes valeurs. Notemment ces valeurs sont utilisées pour lier ces tables.

Il existes trois types de relations:

un – à – plusieurs,

– plusieurs – à – plusieurs,

– un – à – un.

Pour représenter une relation un–à–plusieurs dans la structure de base de données, il faut prendre la clé primaire sur le côté « un » de la relation et ajoutez–la comme champ supplémentaire à la table sur le côté « plusieurs » de cette relation. Cette relation signifie qu’un seul enregistrement de première table correspond aux quelques enregistrements de deuxième table et pas contre.

Pour représenter une relation plusieurs-à-plusieurs, il faut créer une troisième table, souvent appelée une table de jonction, qui décompose la relation plusieurs-à-plusieurs dans deux relations un–à–plusieurs. Avec cela il faut ajouter la clé primaire de chacune des deux tables dans la troisième table. Par conséquent, la troisième table enregistre chaque occurrence ou instance de cette relation. Cette relation signifie qu’un enregistrement de première table correspond aux quelques enregistrements de deuxième table et au contraire. Dans exemple examiné tel type de relation est possible entre la table Voitureset Clients. Évidemment qu’un client peut acheter quelques différentes voitures et en même temps quelques clients peuvent acheter la même voiture. Tel type de relation est difficile à réaliser directement. C’est pourquoi est utilisé la table intermediaire.

Dans une relation un-à-un, chaque enregistrement de la première table ne comporte qu'un seul enregistrement correspondant dans la deuxième table, et chaque enregistrement de cette deuxième table ne comporte qu'un seul enregistrement correspondant dans la première table. Ce type de relation n'est pas courant sachant que les informations ainsi liées sont en général stockées dans la même table. Une relation un–à–un est utilisée pour diviser une table à plusieurs champs, pour isoler une partie d'une table pour des raisons de sécurité, ou pour stocker des informations ne s'appliquant qu'à un sous–ensemble de la table principale. Lorsqu’on utilise une telle relation, les deux tables doivent partager un champ commun.

Sur la fig. 7.3 sont représentées les tables liées.

Voitures Clients

1 1

Code d’auto *
Usine
Marque
An de production
¹ client*
Nom de client
Àdresse
Òelephone



Ventes

Code d’auto *
¹ client *
Date de vente
Forme de payement
Prix

∞ ∞

 

 

Fig. 7.3

 

Création d’une base de données par les moyens MS Access

Une de deux tables liées joue un rôle principal (primaire) et l’autre table joue un rôle subordonné (secondaire). On choit comme la table principale telle table dont chaque objet est lié avec quelques objets d’autre table (subordonnée). Au contraire on choit comme une table subordonnée celle dont quelques objets sont liés avec un seul objet de table principale.

À la différence d’autres S.G.B.D. la propriété du programme MS Access consiste au fait qu’il permet de créer dans le même fichier en face de base de données les objets d’interface tels que formulaires, reqêtes, états, Web–page et les autres.


Date: 2015-12-24; view: 147


<== previous page | next page ==>
Travail pratique ¹ 18 | 
doclecture.net - lectures - 2014-2017 year. (0.006 sec.)