Home Random Page


CATEGORIES:

BiologyChemistryConstructionCultureEcologyEconomyElectronicsFinanceGeographyHistoryInformaticsLawMathematicsMechanicsMedicineOtherPedagogyPhilosophyPhysicsPolicyPsychologySociologySportTourism






Réformé, ou couronné de succès.

 

Ainsi, qui connaît réellement? Donnait une histoire morale tumultueuse du genre humain, est-ce possible, qu'elle semble maintenant de façon ridicule, qu'aujourd'hui Oussama Ben Laden ou Tymothy Mc Veigh soit secrétaire général des U.N. ou sénateur des États Unis?

Le showman Robert Ripley pourrait avoir eu les politiques mondiales dans l'esprit lorsqu'il a fait sa dernière observation ’’ La vérité est plus étrange que la fiction.’’ Mais alors encore, peut-être qu'un autre fameux showman, P. T. Barnum, avait une meilleure prise avec elle.

En comprenant les forces agissantes derrière le terrorisme n'est pas plus difficile qu'en arrivant à comprendre pourquoi les guerres sont combattues. Prenait le niveau de base le plus bas, quelqu'un n'est pas heureux à propos de quelque chose. Comme il n'y aura jamais un jour que tout ira bien dans le monde, vous aurez besoin d'être conscient du pourquoi les choses sont, et comment survivre dans le champ de mines que nous appelons la vie. La philosophie à part, quels sont les facteurs causals du terrorisme?

Les motivations radicales pour le terrorisme réduisent à quelques facteurs très basiques, lesquelles par eux-mêmes ou combinés avec n'importe quels autres, peuvent allumer le détonateur au désastre;

 

Politique / Idéologique: Les gouvernements ont régulièrement fait des guerres longues et sanglantes pour des raisons politiques. À l'age du nucléaire et des armes avancées biologiques/ chimiques, en faisant la guerre à grande échelle ’’la vieille méthode fabriquée’’ pourrait avoir des effets dévastateurs sur toutes les faces d'un conflit. Tant qu'il n'a pas inventé le terrorisme, l'ancienne Union soviétique n'a pas vite reconnu les bénéfices à long terme en l'exploitant.

Pendant son couvert, et quelquefois pas aussi couvert, le support et le conseil des différents groupes terroristes internationaux, les Soviétiques étaient capables d'infliger un dommage pénible et coûteux aux puissances de l'ouest, alors que gardant effectivement son propre contour net.

De plus, les pays plus petits avec des doléances, qui pourraient ne pas avoir la moindre chance dans une bataille lancée contre un adversaire plus grand et plus puissant, le terrorisme créeraient une future arme effective avec laquelle David pourrait donner un nez en sang à Goliath et à peu prés s'échapper avec elle.

 

Religion: Un des facteurs le plus fort producteur de violence est la conviction religieuse. Les croisades longues et sanglantes opposaient les chrétiens contre les musulmans. L'infâme de 1605 Guy Fawkes ( catholique ) la conspiration des poudres pour faire exploser le roi James 1er ( protestant ) et le parlement britannique était également religieux. Sans un doute, la ferveur religieuse a été une cause principale de plus d'effusion que peut-être tout autre facteur dans l'histoire de l'homme. Ne regarder pas plus que l'Irlande Du Nord ou le Proche-Orient.



 

Ethnocide: placer simplement, si vous n'appartenez pas à ma tribu, mon village, ma race, etc…, vous êtes mon ennemi. Je ne peux pas être exactement sur du pourquoi, mais je sais que vous êtes. Un voyage rapide en Afrique ou les états des Balkans, ou une douzaine d'autres points chauds du monde resteront le cas.

 

Haine: Dernière, mais pas le moindre, bonne vieille haine. Par lui-même, ou combiné avec tout les précités, la haine a ouvert beaucoup de veines jugulaires.

 

Le front national des U.S.A.

Les attentats du World Trade Center à New-York (1993) et le building fédéral Murrah à Oklahoma City ont tourné une page dans l'histoire américaine.

À la majorité, c'était la première fois que le terrorisme avait dressé sa tête répugnante sur nos côtes. Ou était-il?

Récemment, j'ai interrogé plusieurs connaissances du média sur le terrorisme dans les bons vieux U.S.A.

Oh! , sûr, il y avait l'UNABOMBer, qui a commencé à prendre presque un statut de culte. Et peut-être quelques incidents de fanatiques ’’ de l'aile d'extrème-droite’’au hasard, mais c'était tout ce qu'ils pensaient. Quand j'ai jeté quelques noms…Mark Rudd…Bernardine Dohrn…Baghwan Shree Rajneesh, tout ce qui revenaient étaient des regards blancs.

 


 

Le plus consternant acte de terrorisme solitaire sur le sol américain était l'attentat à la bombe au building Murrah à Oklahoma City. Timothy Mc Veigh était reconnu coupable et condamné à mort, mais son ancien avocat Stephen Jones déclarait que c'était une plus grande conspiration.


 


En fait, l'histoire des États Unis d'Amérique est chargée de cas de terrorisme domestique.

Vouloir des camions avec de l'A.N.F.O. ( ammonium nitrate- mazout ) explosant les buildings gouvernementaux? Nous les avions eus.

Combien de centaines abattues par le terroriste, l'agent biologique attaque? Aviez-vous cela aussi.

Droite, gauche, et au-delà de la zone floue, regardons un petit échantillon de notre propre histoire turbulente:

 

K.K.K.( Ku. Klux. Klan.): non-satisfait avec une longue histoire de racial, religieux et de tirs ethniquement motivés, de lynchages, d'attentats et d'incendies criminels, l'infâme K.K.K. sombre vers un nouveau niveau en septembre 1963.Par un dimanche matin paisible à Birmingham, Alabama, les hommes du Klan font explosés une bombe de dynamite sous le perron de l'église baptiste de la seizième rue.

Le souffle, prévu pour partir alors que les services de l'église finissaient, tua quatre enfants et en blessa beaucoup plus.

manifestation raciste du K.K.K.

 

Weathermen / Weather Underground : Une ramification violente du gauchiste S.D.S ( Students for a Démocratic Society.) les Weathermen étaient responsables pour plus de quarante attentats, d'incendies criminels et d'attaques sur la police et les agences gouvernementales à travers le pays à la fin des années soixante et du début des années septante. Le 24 août 1970, le groupe faisait exploser un van Ford Econoline rempli de bidons de208, 197 litres d'explosifs A.N.F.O. ( ammonium nitrate- mazout ) sur le campus de l'université du Wisconsin. Leur cible, Sterling Hall, qui hébergeait le centre de recherche mathématique de l'U.S. Army, était sévèrement endommagé, un étudiant post doctorat était tué et trois autres blessés.

 

F.A.L.N.( Fuezas Armadas Liberacion Nacional ou Force Armée de Libération Nationale. ) et Los Macheteros ( Erjercito Popular de Boricua — Armée Populaire de Boricua) : Durant les années septante et quatre-vingt les deux groupes ont férocement épousé l'indépendance portoricaine. Opérant principalement sur le continent, le F.A.L.N. ou Force armée de Libération Nationale, était le plus prolifique de tous les groupes terroristes domestique—responsable pour bien plus de 100 attentats à la bombe sur des cibles militaires et politiques dans le Midwest et sur la côte Est.

Opérant surtout à Puerto Rico, les Macheteros, ou les ’’manieurs de machette’’ déclaraient la guerre au gouvernement américain. De surcroît, en tuant des militaires américains, le groupe attaquait une base aérienne de la garde nationale à Puerto Rico en janvier 1981. Faisant explosés huit jets et endommageant deux autres, ils causaient approximativement 40 millions de $ de dégâts.

Leur vol en 1983 d'un camion blindé de la Wells Fargo du dépôt de Hartford, Connecticut; était un des plus grand casse dans l'histoire américaine, a ramassé 7,2 millions de $.

 

Les connections communistes.

Dans une intéressante note de bord, en 1983 et 1985 les Macheteros ont tiré des rockets L.A.W. M.72 dans les bâtiments fédéraux américains à San Juan. Le calquage déterminait que les rockets étaient une partie non emportée des entrepôts U.S. au Vietnam.

Davantage de renseignement déterminait que les L.A.Ws faisaient leur chemin dans les mains des Macheteros après avoir été envoyé à Cuba par le gouvernement communiste vietnamien.

 

J.D.L. ( Jewish Defense League ou Ligue de Défense Juive) : Fondée à New –York en 1968 par le rabbi Meir Kahane, les buts originels de la J.D.L.étaient de protéger les juifs orthodoxes des attaques par les truands de rue. En ordre court, le groupe progressait vers le vandalisme, l'incendie criminel, les fusillades et les attentats à la bombe. Malgré ses démentis constants, les agences chargées de faire respecter la loi ont lié la J.D.L. à au moins 50 actes violents dans ses vingt premières années d'existence.

En août 1985, un officier du service de déminage du département de la police de Boston a été sévèrement blessé alors qu'il tentait de rendre hors de danger une bombe suspectée du J.D.L. installée au bureau du comité anti-discrimination américano-arabe (A.D.C.) à Roxbury, Massachusetts.

Le 11 octobre 1985, le directeur régional de l'A.D.C Alexander Odeh était tué dans l'explosion d'un tuyau piégé en bombe alors qu'il ouvrait la porte de son bureau de Santa Ana, Californie.

 

Rajneesh Foundation International ( Fondation International Rajneesh ): Flanquait à l'extérieur de son Inde natal en 1981, le plus que louche ’’gourou’’, Baghwan Shree Rajneesh, se dirige vers les États Unis.

Accompagné par un groupe de disciples, il achetait plus de 24282 hectares de terrain prés de la petite ville d'Antelope, Oregon pour sa communauté de ’’sexualité’’ ouverte. Tirant avantage des lois indulgentes votées de l'Oregon, les Rajneeshees prennent le car dans plus de 1000 abandonnés sans-abri à travers le pays pour ’’empiler’’ le vote. Après avoir pris le contrôle d'Antelope, ils changeaient le nom en Rajneeshpuram, installaient leur propre force de police et chassaient beaucoup de résidents originels de la ville.

En septembre et octobre 1984, dans une autre plus grande échelle, essayent de fixer les élections à Wascoe County, les Rajneeshees rendaient malade 750 personnes lorsqu'ils contaminaient intentionnellement les salades bars dans 10 restaurants de The Dalles, Oregon, avec la salmonella Typhimurium ( la salmonellose).

 

Omega 7 ( Commando Omega 7 ) : Formé par les membres de différents groupes d'exilés cubains aux États Unis, Omega 7 était considéré le plus militant de toutes les factions anti-castristes. Basé à Miami, Floride, Omega 7 exécute les opérations à partir de New-York, New Jersey, et de Miami. De 1974 à 1983, le groupe orchestrait une campagne agressive d'attentats à la bombe et d'assassinats dirigés contre le gouvernement cubain et ceux qui supportaient le régime communiste de Castro. De plus en installant des bombes sur les navires polonais et soviétiques dans les ports américains, Omega 7 ciblait les vaisseaux d'autres nations qui commerçaient avec Cuba.

Acclamé comme combattants de la liberté par beaucoup dans la communauté d'exilés cubains, Omega 7 était considéré comme une épine primordiale dans le flanc du gouvernement de Castro. Jusqu'à ce que le gouvernement américain finisse avec des œufs sur la figure lorsqu'il a révélé, pendant que la court engage des poursuites, qu'une partie de l'entraînement et des fonds du groupe pourrait bien venir de la C.I.A.

 


Date: 2015-04-19; view: 246


<== previous page | next page ==>
Votre héros, notre terroriste? | Tout l'étage du monde.
doclecture.net - lectures - 2014-2017 year. Copyright infringement or personal data (0.016 sec.)